La Dombes ou Les Dombes ?

La Dombes Vue Du CielVol au dessus des étangs avec vue sur les deux observatoires de l'étang Chapelier

Dit-on La Dombes ou Les Dombes ?
Pourquoi Dombes s’écrit avec un S ?
Si on dit La Dombes, pourquoi Villars-LES-Dombes alors ?
Que veut dire Dombes ?

Voici enfin les réponses à toutes les questions que vous vous posez !

La Dombes ou Les Dombes ?

 

Cette question divise les français depuis des décennies. Imaginez-vous une situation presque aussi clivante que l’affaire Dreyfus : des repas de famille qui finissent en dispute, des couples qui se séparent et des amis d’enfance qui ne se parlent plus.

D’après vous, dit-on LA ou LES DOMBES ?

Les défenseurs du pluriel s’appuient sur trois points : le « s » à la fin du mot qui serait un indicateur du pluriel, le nom de la ville de Villars-les-Dombes, et le nom de plusieurs établissements qui portent le nom « des Dombes » (Exemple : Le Fumet des Dombes). Les adeptes du singulier avancent aussi les noms de villes comme Saint-Marcel-en-Dombes (au singulier), le fait que les noms des régions sont la plupart du temps au singulier, comme la Bresse ou le Bugey, et enfin l’administration désigne cette région au singulier.

L’administration ayant souvent le dernier mot, on dit donc bel et bien LA Dombes. 

Pourquoi Villars-LES-Dombes alors ?

Si on dit La Dombes, pourquoi dit-on alors Villars-Les-Dombes ?

Le « les » dans Villars-les-Dombes n’est pas un marqueur de pluriel mais une préposition qui veut dire « près de ».

Généralement elle s’écrit « lès ». C’est cette confusion qui fait que de nombreuses personnes parlent « des Dombes » et de nombreux restaurants ou entreprises s’appellent « x des Dombes ».

Le « lès » se retrouve dans le nom de nombreuses communes comme Saint Denis lès Bourg qui signifie Saint Denis près de Bourg.

 

Pourquoi Dombes s’écrit avec un S ?

Le S à la fin du mot fait penser à un pluriel mais c’est un reste du mot latin « Pagus Dombesis », le pays de Dombes.

L’origine du mot Dombes

S’il est assez facile de répondre à la question du singulier ou du pluriel, ce n’est pas le cas pour l’origine du nom. Plusieurs hypothèses sont avancées dont certaines plus plausibles que d’autres.

L’origine latine semble la plus pertinente. Le mot Dombes serait un terme dérivé du mot « dominus » qui signifie seigneur, pour indiquer qu’il s’agit de la propriété d’un simple seigneur et non de celle d’un comte, duc ou autre noble. Ce terme pourrait aussi faire référence à la situation géographique : « dominum bassum », qui veut dire seigneurie basse (ou plate), en opposition aux pays voisins comme le Bugey et le Beaujolais, pays plus montagnards. D’autres voient un rapport avec le terme « dumus », taillis, donc un pays couvert de taillis.

Possible mais moins probable sont les origines d’autres langues comme le celte, le germanique ou le slave. On peut faire un rapprochement avec le terme allemand Tümpel qui désigne une mare.

Il existe d’autres explications mais sans fondement historique. L’origine Dumba serait le nom d’une dame qui aurait possédé le pays ou le nom d’un château ou encore le nom d’un peuple qui aurait habité cette région et qui serait tombé dans l’oubli…

En résumé

On dit La Dombes au singulier et c’est cette orthographe qui est utilisée.

L’origine du nom reste obscure. Libre à vous de choisir votre explication préférée. Vous aurez ainsi le dernier mot si, de nouveau, votre repas de famille tournait en dispute autour du nom de la Dombes.

 

L’avis de l’Académie de la Dombes

« Lors de sa première transcription, Dombes apparaît au singulier ; puis vient le pluriel. C’est ainsi que cette ambiguïté est née : doit-on dire la Dombes ou les Dombes ? Jusqu’au 19ème siècle, les deux formes sont usitées. Au 19ème, le Conseiller Mantelier, sollicité par l’évêque de Belley pour l’appellation de l’Abbaye du Plantay, rédige une lettre dans laquelle il analyse la justesse de l’emploi du pluriel par rapport au singulier. Il conclut par l’emploi du pluriel. C’est ainsi que l’abbaye cistercienne se trouve être sous le vocable de « Notre Dame des Dombes ».

De nos jours, l’usage a retenu l’appellation « La Dombes ». Les historiens et les amoureux de ce terroir s’y conforment, sans difficulté. En se référant à l’entité dombiste, le singulier est de mise. En effet, il n’y a qu’une Dombes, comme il n’y a qu’un Bugey ou qu’une Bresse, proches voisins ! Son sol est unique ! La culture de sa terre est unique ! Son histoire est unique ! Tout comme ses us et coutumes. »

Georges FAFOURNOUX, Académicien de la Dombes

La Dombes

Pourquoi on l'aime autant ?

Ses 1001 étangs et 1001 oiseaux
Ses randonnées en pleine nature
Son patrimoine à découvrir

 

Dombes Tourisme

Place du Champ de Foire 01400 Châtillon-sur-Chalaronne

Nous contacter par mail

Contacter l’office : 04 74 55 02 27 

 

 

Plus d'expériences

Nos suggestions