Un instant en pleine nature

sur la balade de Sainte-Olive
© Michael Zeilfelder

Aujourd’hui notre voyage nous amène au village de Sainte-Olive, en plein milieu de la Dombes, pour la balade de l’étang Chardonnet.

Notre objectif : faire une randonnée, voir des étangs et observer des oiseaux

MichaelMichael
Michael raconte

Randonnée en Dombes

Nul besoin d’avoir un grand dénivelé pour profiter d’une marche, ici dans la Dombes on peut faire de belles découvertes dans une région essentiellement plate. Équipés de chaussures de marche, bâtons et jumelles nous commençons notre marche.

Nous sommes vite sortis du village, en à peine 500 m nous sommes déjà dans la nature.

Sur notre gauche un premier petit étang, sur notre droite un petit bosquet qui nous fait de l’ombre. C’est le mois de mai, la nature vient de se réveiller : on entend de partout le chant des oiseaux et le bourdonnement des abeilles, les oisillons viennent de sortir des œufs. Notre balade sera rythmée par le chant du coucou.

Observer les oiseaux en Dombes

Nous arrivons à un grand étang où nous nous installons sur l’herbe pour regarder les oiseaux.

Pas besoin d’avoir du matériel de professionnel, les oiseaux sont tout près. Dans les roseaux, un héron guette sa proie, un peu plus loin nage un couple de nettes rousses et au milieu de l’étang nous voyons plonger des grèbes huppés. Nous restons un petit moment à les regarder, puis nous décidons de continuer, après tout nous ne sommes qu’au début de notre marche. Nous quittons la petite route goudronnée pour poursuivre sur un chemin de terre. Il nous fait passer à travers les champs, le blé est encore vert et tendre. La vue sur un étang nous donne un beau panorama bucolique.

Poursuivant ainsi notre chemin qui passe tantôt sur un chemin de terre, tantôt sur une route goudronnée, nous arrivons vers une belle ferme typique.

Elle est faite en pisé, une terre jaune, avec des angles en briques qui se nomment ici des carrons savoyards.

Elle se trouve à côté d’un autre étang qui sera le plus grand que nous voyons sur notre parcours, l’étang Chardonnet.

Nous posons nos bâtons contre le thou, un ouvrage piscicole typique de la Dombes, et admirons le point de vue qui s’offre à nous : devant nous l’étendue bleue tachetée de petites fleurs blanches, puis une ceinture de joncs et de roseaux, des chênes noueux, et surplombant le tout au loin, les monts du Beaujolais.

Le tout toujours accompagné par les tierces du coucou et le coassement des grenouilles.

Nous poursuivons en direction de la Micholière, une autre ferme dombiste, le chemin nous y menant est bordé de haies dans lesquelles nous voyons sautiller et entendons gazouiller merles, fauvettes et mésanges. Une odeur fleurie de sureau nous immerge dans cette atmosphère de printemps. Après des alternances de champs de blé et de colza nous quittons de nouveau la route pour pénétrer dans un petit bois, le Bois de la Dame. De quelle dame s’agit-il ? La Grande Mademoiselle, gouvernante de la principauté de la Dombes ? La femme d’un propriétaire de terres ? Une histoire d’amour aujourd’hui oubliée.

Nous n’aurons pas la réponse. Le chemin en sous-bois nous offre une fraîcheur bienvenue puisque le soleil commence à être au zénith. Les arbres nous coupent du monde extérieur et nous offrent un doux silence.

Sortis du bois, nous nous attendons à voir de nouveau un étang, mais là où notre carte indique son emplacement, nous ne voyons qu’un champ. C’est le charme de la Dombes : la pisciculture dombiste alterne entre des moments où l’étang est en eau et des moments où il est en assec. D’une année à l’autre, le décor de cette balade sera différent. Un chant mélodieux faisant penser aux perroquets nous fait lever la tête. Nous ne le voyons que furtivement, mais sa couleur jaune vif ne laisse pas de doute, c’est le Loriot d’Europe. Après cette rencontre rare, nous arrivons à la fin de notre boucle.

Il est déjà midi et nous n’avons pas mangé en route. Nous décidons de rester encore un peu au village où nous avons repéré un restaurant proche du départ de notre randonnée, le Saint’Oliv. Au menu aujourd’hui : poulet fermier de Dombes.

Pourquoi faut-il venir ?

On vous dit tout !

Comment vivre cette expérience ?

Dombes Tourisme

Place du Champ de Foire 01400 Châtillon-sur-Chalaronne

Nous contacter par mail

Nos suggestions